Il y a de très nombreuses raisons de contribuer à Ekopedia . Essayez, c'est facile!
Pour vos remarques et une demande de création de compte utilisateur,
vous pouvez contacter un administrateur par courriel

10 raisons de ne pas utiliser la voiture

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : Navigation, rechercher
Noia 64 apps galeon.png
Cet article fait partie du
Thème Se déplacer

Véhicules à carburants alternatifs
Moteurs alternatifs
Modes de déplacement alternatifs
Propulsions musculaires
Transport en commun
Catégorie:Voyager


Catégorie:Se déplacer


pollution et pollution visuelle

Voici 10 raisons de ne pas utiliser la voiture :

  1. Chaque jour dans le monde, 3 200 personnes meurent dans des accidents de la circulation alors que 30 000 autres personnes sont sérieusement blessées. Cela représente donc 1,2 million de morts par année, c’est-à-dire l’équivalent des victimes du World Trade Center chaque jour ! [1]
  2. L’industrie de l’automobile réinvestit annuellement 2,6 milliards de dollars en publicité pour nous vendre l’idée de la liberté et de la performance. Les médias dépendants de ces revenus publicitaires évitent la plupart du temps d’aborder la servitude et la destruction qu’entraîne notre culture de l’automobile[2].
  3. Environ 85 % des victimes de la route ne sont pas des automobilistes ! En effet, dans les pays à bas ou moyens revenus plusieurs n’ont jamais possédé de voiture. Ce privilège des uns crée le danger pour les autres : piétons, cyclistes et passagers des transports en commun[3].
  4. Les enfants vivant en bordure des routes fréquentées par plus de 20 000 véhicules par jour ont six fois plus de risques de développer un cancer que ceux qui vivent aux abords de voies peu parcourues (moins de 500 véhicules par jour)[4].
  5. Les automobiles entraînent la dépendance de nos sociétés aux carburants fossiles ! L’automobile est responsable du tiers de la consommation de pétrole mondiale. Par ailleurs, chaque année, 6 millions de tonnes de pétrole sont rejetées dans les mers durant leur transport[5].
  6. La voiture colonise l’espace public ! Aux États-Unis, elle monopolise 40% de l’espace urbain et occupe trois fois plus de place que le logement d’une personne [6]. La création de voies à grande vitesse ou de contournement rogne les espaces cultivables et les "casses automobiles" sont non seulement une pollution visuelle mais une source de pollution environnementale.
  7. Un quart des dégâts écologiques engendrés par l’automobile résulte de sa production[7]. Par ailleurs, une automobile moyenne produit l’équivalent de son propre poids en dioxyde de carbone chaque année (environ 300 millions de tonnes à l’échelle mondiale).
  8. La voiture crée l’isolement et l’apathie. L’habitant moyen des États-Unis passe le quart de son temps de veille, soit 1 200 heures par an, assis dans sa voiture ou à travailler pour payer celle-ci[8].
  9. Deux voies de chemin de fer peuvent transporter autant de passagers par heure que seize voies d’autoroute. Dans un cas, il ne faut que 15 mètres de large, dans l’autre, 120 mètres[9].
  10. Au delà des coûts environnementaux, l’automobile est le symbole d’un système de valeurs qui suppose la dépendance, le gaspillage, l’inégalité face à la mobilité et le carnage quotidien[10].

Alternatives

Vista-xmag.png Consulter aussi l’article :   Mode de déplacement alternatif.
Comment transporter trente personnes ?

Que ce soit en modifiant notre mode de vie (tel qu'au niveau de l'urbanisme) ou en changeant de mode de transport, il existe de très nombreuses alternatives à l'utilisation de la voiture. En modifiant notre manière traditionnelle de concevoir l'urbanisme, il est possible de concevoir des villes dans lesquelles la voiture n'est pas nécessaire (tels que dans l'écoquartier de Vauban). Aussi, il existe de très nombreux modes de déplacement alternatifs permettant de réduire ou d'arrêter l'utilisation de la voiture (tels la marche à pied, la bicyclette, le transport en commun, le covoiturage...).

Voir aussi

Références

  1. The Guardian, 18 janvier 2003.
  2. Richard Bergeron, Livre noir de l’automobile
  3. The Guardian, 18 janvier 2003.
  4. Monitor Publishing, avril 2000.
  5. daac.gsfc.nasa.gov
  6. Transportation Alternatives ; New Transportation Vision.
  7. Stattauto and the Green Consumer Guide.
  8. Transportation Alternatives.
  9. New Transportation Vision.
  10. James McGurn, écologiste urbain.

Liens internes

Liens externes


Noia 64 apps galeon.png Portail Se déplacer – Tous les articles Ékopédia concernant les déplacements.
Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Naviguer
Contribuer
Imprimer / exporter
Boîte à outils
Autres langues