logo

Dernière sauvegarde statique fr.ekopedia.org datant du 9 Juin 2015, dernière apparition connue dumpée via le service (payant) Web Archive, celle-ci est en lecture seule et ne peut pas être modifiée !
Une sauvegarde en lecture seule issue d'une bdd corrompue (il manque du contenu et des images) permettant de lire une partie du wikicode manquant est également disponible en téléchargement ici.

Ces sauvegardes permettront principalement l'export vers le Wiki OsRemix, plateforme s'orientant vers les mouvements éco-alternatifs et Do It Yourself (DIY) !

Les contributeurs peuvent s'auto-organiser via le forum !

Activités pour connaître et protéger la nature

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : Navigation, rechercher
Noia 64 apps kdict.png
Cet article fait partie du
Thème Apprendre

Activités d'éveil
Astuce de Grands-Mères
Éducation
Réseau échanges savoirs
Ressources non libres de droits
Ressources libres de droits
Alternatives pour mieux apprendre
Neuroscience
Catégorie apprendre

Noia 64 apps kpackage.png
Cet article fait partie du
Thème Se divertir

Jeux coopératifs
Activités pour connaître et protéger la nature
Musique libre et gratuite


Catégorie:Se divertir

On peut apprendre à connaître la nature tout en s'amusant, en voici quelques exemples.


Sommaire

Jeux en nature

Il est facile de jouer en nature : chasse aux trésors, rallye nature, identification d'arbres ou d'oiseaux. En classe nature, les professeurs accompagnent les enfants et en profitent pour les amener à reconnaître et apprécier leur environnement. Ceci démystifie l'écologie et permet d'adopter une attitude plus respectueuse.


Le jardin naturel

Un jardin naturel, ou plus précisément un jardin sauvage, est un type de jardin différent fondamentalement des jardins habituellement aménagés par le genre humain, qui, s'ils ont le mérite d'être souvent ordonnés mais aussi quelque peu aseptisés, n'ont que peu d'intérêt pour la faune et la flore locales.

Or, lentement mais surement, la place accordée à la vie sauvage dans le monde moderne se rétrécie comme un peau de chagrin. Sous la pression des activités humaines, les écosystèmes sont de plus en plus menacés de modifications drastiques, parfois même de disparition pure et simple.

Le jardin naturel est donc de façon générale un jardin dans lequel la sauvegarde de la nature joue un rôle majeur. Il reproduit à son échelle les milieux naturels locaux (le biotope) afin d'offrir un refuge à la vie sauvage, animale et végétale. Il est utile de souligner l'importance qu'occupent les végétaux indigènes puisqu'ils servent à leur tour de support à la faune locale.

Une petite réserve à insectes

Il est très facile de créer un havre de paix pour ces intrigantes petite bêtes, et ce même en pleine ville sur un simple rebord de fenêtre.

L'intérêt d'un tel refuge est de pouvoir offrir un abri aux insectes, qui y construisent leur nid ou qui ont juste besoin de s'abriter durant le jour ou la nuit. Bien que dans un jardin naturel l'intérêt d'un tel refuge soit limité, il devient important d'en aménager un lorsque le milieu est déséquilibré. C'est-à-dire que plusieurs sources de nourriture sont présentes, mais le nombre d'abris propices à la nidification y est très limité (peu de bois mort, de vieux murs...), c'est le cas de très nombreux jardins citadins.

Pour un jardin en ville

Le premier pas vers la création d'un refuge à insectes consiste à agencer le gazon afin d'aménager des zones qui seront rarement tondues. En effet le style « terrain de golf » est peut être esthétique mais il comporte de sévères désavantages pour la faune et la flore. En effet un entretien intensif est couteux, génère une certaine pollution sonore, et requiert souvent l'utilisation de produits nocifs (engrais chimiques et pesticides). De plus, sous des climats chauds, comme dans le sud des États-Unis, on gaspille une quantité d'eau faramineuse pour son arrosage afin qu'il reste bien vert.

Créer et gérer une mare

Comme le jardin naturel, la mare peut abriter un écosystème assez conséquent[1],[2].

Un refuge LPO

Créer un refuge LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) permet de protéger ces animaux mais le possesseur du refuge s'engage également à protéger au mieux la faune et la flore, dans le respect de la réglementation en vigueur, faire que les équilibres écologiques ne soient jamais mis en danger, offrir des milieux de vie favorables à la faune et à la flore :

Il doit aussi faire des économies d'énergies et de ressources, comme l'eau, en participant au recyclage des matériaux et en limitant les sources de pollution dans mon environnement ainsi qu'à ne pas chasser.

Voir aussi

Références

Liens internes

Liens externes


Noia 64 apps kdict.png Portail Apprendre – Accédez aux articles Ékopédia concernant les pédagogies.
Noia 64 apps kpackage.png Portail Se divertir – Accédez aux articles Ékopédia concernant les jeux.
Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Naviguer
Contribuer
Imprimer / exporter
Boîte à outils
Autres langues