Ambox warning green.svg
L’édition d’articles et la création de compte sont momentanément désactivés pour des raisons de vandalisme.
Si vous souhaitez modifier ou apporter un commentaire sur un article, vous pouvez contacter un administrateur par courriel: ekopediawikiCrystal Clear app xfmail.pngyahoo.fr
Message ajouté le 28/08/2013.

Astuces de grands-mères

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
(Redirigé depuis Astuce de grands-mères)
Aller à : Navigation, rechercher
Noia 64 apps kdict.png
(?) Cet article fait partie du
Thème
Apprendre...


L'Éphéméride du jour
Calendriers
Activités d'éveil
Astuce de Grands-Mères
École publique expérimentale
Éducation
Formes de communication
Instruction en famille
Lieu éducatif (Témoignage)
Mieux apprendre (alternatives)
Neuroscience
Réseau échanges savoirs


Dictionnaires
Homonymes sur Ékopédia
Ressources libres de droits
Recherches sur 10 projets



Apprendre (Catégories) Apprendre (Portails)

Par définition, une astuce de grands-mères est un truc qui a traversé le temps et qui a été maintes fois testé par nos ancêtres. Ces astuces demandent toutefois à être utilisées avec précaution.


Sommaire

Cuisine et Alimentation

Mettre les ingrédients dans un bocal fermant bien et introduire 1 ou 2 grands clous en fer NEUFS. Les aliments se conservent ainsi parfaitement. Changer les clous quand ils rouillent. Pour éviter le contact du clou avec les aliments (le fer donne un goût), on peut envelopper les clous dans une gaze ou dans du papier essuie-tout (un seul tour, car il ne faut pas isoler le clou).
  1. Plonger quelques instants le couvercle dans de l'eau bouillante et le débloquer en utilisant un torchon. La chaleur va dilater le couvercle métallique (l'agrandir), il faut donc ouvrir pendant qu'il est très chaud : attention aux brûlures !
  2. Placer un bracelet en caoutchouc assez large autour du bord du couvercle, il va vous permettre d'avoir beaucoup plus de prise pour ouvrir le bocal. Un simple élastique large de bureau fonctionne, noter qu'il existe des ustensiles constitués d'un tel anneau réglable en diamètre, et d'un manche plastique donnant un meilleur bras de levier (plus de force).
  3. Frapper avec un ustensile lourd (par exemple un couteau) sur le côté du couvercle, dans le sens où il devrait ouvrir afin de le décoincer ou le décoller. (attention néanmoins de ne pas briser le bocal)
  4. Utiliser le manche plat d'une fourchette ou d'une cuillère en inox pour faire levier entre le bocal et le bord du couvercle (sans trop forcer) afin de laisser entrer l'air et supprimer ainsi la pression qui bloque le couvercle. Le couvercle se dévissera alors facilement.
  5. Taper avec le manche d'une fourchette sur le couvercle.
  6. Taper énergiquement à plusieurs reprises sur le fond du bocal avec le plat de la main.
  7. Si la totalité du contenu du bocal va être utilisée, s'armer d'un décapsuleur (avec pointes) et soulever le couvercle à deux (ou plus) endroits.

Maison : Généralités

Il suffit de prélever une rondelle de la moquette dans un recoin (derrière une porte ou dans un placard) à l'aide d'un emporte-pièce (qui pourra être par exemple le capuchon métallique d'un vieux stylo plume). Avec le même emporte-pièce, il faut ensuite retirer la moquette autour de la brûlure, puis mettre de la colle néoprène dans le trou sans déborder sur la moquette. Il suffit alors de reboucher le trou avec la rondelle en la tapotant avec un chiffon propre
Faire un avant-trou au moyen d'un foret d'un diamètre inférieur à la vis. Pour choisir le foret adapté, le placer devant la vis et regarder en direction d'une source de lumière (fenêtre par exemple) : il faut voir le filetage de la vis dépasser des deux côtés du foret. Avant de placer la vis, enduire son filetage de savon de Marseille. Cette lubrification va permettre de la visser sans effort
Chauffer "au rouge" le bout d'un vieux tournevis et l'appliquer sur la tête de la vis. La chaleur qui se communique à la vis la fait se dilater et la débloque, elle est alors plus facile à retirer. Attention : cette technique ne doit pas être utilisée pour une vis bloquée dans de la matière plastique (le plastique risque de fondre et de coller à la vis).
En cas de rouille ou grippage : badigeonner les parties accessibles de gazole, huile (pas de table), essence, ou liquide dégrippant, puis laisser agir un jour ou deux (mais attention aux taches!).
Il existe également des tournevis "débloqueurs" : le placer sur la vis, et donner un coup de marteau sec à son extrémité. Attention ce sont des tournevis spéciaux comportant un mécanisme : cela n'aura aucun effet avec un tournevis normal.
Avec un pointeau, donner un bon coup de marteau tout droit sur le bord de la tête de la vis, ce qui fait un creux. Y placer le pointeau en biais et donner de petits coups de marteau en tournant dans le sens du dévissage et la vis se débloque
Il n'est pas toujours possible de passer une main pour maintenir une vis pendant sa pose. Il existe des tournevis aimantés ou munis d'un dispositif de maintien de la vis, mais à l'usage on se rend vite compte de leur inefficacité. Un bon moyen de maintenir une vis au bout d'un tournevis est de la "coller" avec de la cire malléable du genre cire de "Babybel" ou cire à épiler.
Pour les rendre plus dociles, il suffit de les frotter avec une bougie (ou du savon) et de les actionner plusieurs fois.
Sur les bocaux et flacons de verre, les étiquettes sont soit autocollantes, soit gommées. Les étiquettes gommées s'enlèvent à l'eau ; il suffit de laisser le flacon dans l'eau quelques heures, l'étiquette se décolle toute seule.
Pour les étiquettes autocollantes, badigeonner l'étiquette d'huile de table au moyen d'un coton-tige en prenant soin de ne pas déborder. Attendre que l'huile pénètre jusqu'à la colle et l'étiquette pourra être facilement retirée.
Sinon, on peut plonger le flacon dans de l'eau très chaude, ce qui a pour effet de ramollir la colle, l'étiquette se détache alors facilement (mais ça ne marche pas avec tous les types de colles).
Mettre un peu de savon ou gel douche (une goutte suffit) sur un coin de serviette éponge et frotter la glace avec. Cela ne laisse pas de traces (si on en met peu) et ça dure un bout de temps sans buée.

Maison : Entretien dans la maison

Prendre une grande marmite y mettre de l'eau largement additionnée de poudre à récurer abrasive genre "CIF", plonger les objets dedans et faire bouillir à gros bouillons pendant une demi-heure. Le bouillonnement permet à l'abrasif de circuler dans les moindres recoins comme dans la technique du bain à ultra-sons. Refroidir en rinçant abondamment à l'eau froide et bien sécher en utilisant au besoin un sèche-cheveu. Il est aussi possible de prendre un mélange de vinaigre blanc, farine et sel et frotter avec un chiffon.
Vous prenez une pincée de bicarbonate de soude dans votre main, vous frottez l'article à nettoyer et il redevient comme neuf en quelques secondes
Frottez les bijoux et les pierres (sauf les perles) avec une brosse à dents souple et de l'eau tiède savonneuse. Rincez et séchez avec un chiffon doux.
Frottez les détails avec une brosse à dents souple et du dentifrice. Rincez et séchez avec un chiffon doux.
Remplir la bouilloire de vinaigre blanc (transparent) pendant quelques heures puis bien rincer.

Plus rapide: immerger la résistance dans du vinaigre blanc et faire bouillir. Bien rincer.

Afin de nettoyer le calcaire et les taches d'une bouilloire, il suffit de mettre du VRAI jus d'orange (cela devrait marcher avec du jus de citron). Faire bouillir deux fois ou plus selon l'état de la vôtre... Elle sera comme neuve!
On peut aussi utiliser 20 ml de vinaigre blanc pour un litre d'eau, faire bouillir le mélange, attendre que l'eau refroidisse et le calcaire aura été dissout dans l'eau.
Mettre de l'eau bouillante dans un récipient en verre (genre plat pyrex) additionné de sel de cuisine. Plonger un morceau de papier d'aluminium et placer les couverts ou tout objet en argent dessus. Un phénomène d'électrolyse se produit et l'objet devient très brillant. Il faut changer le papier d'aluminium dès qu'il ternit.
Le linge doit être propre (lavé). L'étendre les soirs de gel à l'extérieur : la blancheur revient!

Testez aussi avec l'ajout d'1 sachet de levure chimique versé dans le bac à produit lessiviel. C'est surprenant.

Les remplir d'eau de javel, laisser tremper, puis, bien sûr, bien rincer!
Les traces laissées par les mouches sur les glaces, les dorures, les marbres, les peintures s'enlèvent aisément à l'aide d'un oignon coupé frotté sur la partie touchée.
50 cl de savon noir, 3 litres d'eau chaude, 650 g de pierre ponce en poudre (ponce "soie"), 40 cl d'ammoniaque.
Diluez le savon noir dans l'eau chaude, laissez refroidir, puis incorporez la pierre ponce et l'ammoniaque et remuez jusqu'à obtention d'un mélange homogène. Au moment de l'utilisation, passez le nettoyant avec un pinceau sur les surfaces à nettoyer et laissez agir 1 heure environ. Retirez ensuite le mélange avec une brosse dure et du savon, ou du détergent liquide. Rincez à l'eau et à l'éponge.
  1. Vinaigre blanc utilisé pur. Si les traces résistent, vous pouvez le faire chauffer.
  2. En entretien, ma grand-mère utilise pour ses carrelages une pâte faite de bicarbonate de soude et de vinaigre qu'elle laissait agir avant d'essuyer puis de rincer.
  3. Pour les grosses croûtes de calcaire, acide chlorhydrique dilué (1 part pour 10 parts d'eau) avec coton (mettre des gants et éviter d'utiliser une éponge que l'acide risque de détruire).
  1. Démonter le stylo et plonger la plume dans de l'eau bouillante, plusieurs fois jusque l'eau soit claire.Laisser sécher.

Maison : ustensiles

Les gants ménagers en caoutchouc se détériorent très vite. Pour prolonger leur vie, il faut prendre l'habitude de systématiquement les essayer après usage et les talquer (il suffit de les garder aux mains, de les saupoudrer de talc et de faire le geste de se savonner les mains pour répandre le talc).
Lorsqu'on garde les gants longtemps, les mains transpirent et à la longue les gants dégagent une odeur (la transpiration favorisant la prolifération de bactéries). Il suffit de prendre l'habitude de suspendre les gants, après usage, la tête en bas, accrochés par une pince à linge, le bord baillant, de sorte que l'intérieur puisse sécher.
Les gants épais pour gros travaux peuvent également être retournés comme une chaussette et lavés en machine (programme coton moyen ou éco, ne pas dépasser 60°).
Dans tous les cas, une bonne habitude à prendre consiste à marquer la date de première utilisation des gants, avec un feutre indélébile sur la face intérieure, de sorte que l'on puisse contrôler leur durée de vie.
Nous vivons dans une société plus de gaspillage que de consommation où tout est fait pour que nous jetions le plus rapidement possible tout ce que nous achetons. Une bonne habitude consiste à marquer tous les consommables avec un feutre indélébile de la date de la première utilisation ou de la date d'achat. Cela permet de mesurer avec précision la durée de vie d'un consommable et de gérer et anticiper son budget.
  • les cartouches d'encre des imprimantes
  • les boîtes de lessive en poudre, les flacons de lessive liquide, etc.
  • les ampoules d'éclairage (on met la date sur le culot)
  • les tubes de colle
  • et à la rigueur le sel, le sucre, etc.
  • marquer systématiquement sur les boîtes de médicaments, les boîtes de biscuits, de céréales, etc...

Nous vivons dans une société de population vieillissante et les DLC sont toujours écrites en tout petit. De ce fait, risque d'erreur ou d'empoisement.

Agriculture et Jardinage

Préserver son potager en respectant la biodiversité

Nos grands-parents avaient plein de ficelles pour préserver leurs cultures des insectes, des trucs et astuces qu'il nous faut retrouver pour compenser avantageusement les pesticides nocifs! Heureusement les cultures associées fonctionnent bien, comme par exemple, les oeillets d'Inde avec les tomates. Parfois, une plante servira d'indicateur d'une infestation ou d'une maladie qui s'installe : ainsi des rosiers plantés au bout des rangs de vigne seront victimes de l'oïdium en premier et indiqueront au vigneron qu'il doit traiter (il existe des solutions organiques dans le cadre d'une agriculture biologique).

Cohabiter avec la faune locale

Avec un peu de bonne volonté, il est possible de "partager un habitat" avec des espèces que nous ne souhaitons pourtant guère accueillir dans nos maisons...

Un exemple : la pipistrelle[1] ; si elle élit domicile sous votre toit, sa présence n'a rien de gênant dans la journée. Par contre lorsqu'elle sort le soir se nourrir, elle risque de pénétrer vu que l'on ouvre les fenêtres pour rafraîchir la maison l'été. Sachant qu'elle peut manger jusqu'à 3000 insectes dans la nuit, nous avons besoin de cette amie qui nous débarrasse des moustiques! Du coup, il suffit de mettre de la citronnelle près des ouvertures pour forcer les moustiques à aller voleter vers un mur qui n'a pas d'ouverture, la chauve souris n'aura plus aucune raison de s'approcher de la terrasse ou des fenêtres si sa nourriture est de l'autre côté de la maison!

Autres

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Bibliographie

Références

  1. Voir http://www.corif.net/site/especemois/pipistrelle.htm
  2. Voir http://www.aujardin.com/conseils/techniques-de-jardinage/un-oiseau-vole-au-jardin
  3. Voir http://www.rhs.org.uk/Shows-Events/Hampton-Court-Palace-Flower-Show/2010/News-views/Celebrating-Shakespeare


Noia 64 apps kdict.png Portail Apprendre – Accédez aux articles Ékopédia concernant les pédagogies.
Noia 64 apps kfm home.png Portail Se loger – Tous les articles Ékopédia concernant le logement.
Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Naviguer
Contribuer
Imprimer / exporter
Boîte à outils
Autres langues