Gartoon-Gedit-icon.png
Pour demander une création de compte utilisateur contacter un administrateur par courriel
Vous pouvez apporter un commentaire sur un article en nous contactant par courriel

Bas-fourneau

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : Navigation, rechercher
Noia 64 apps kfm home.png
Cet article fait partie du
Thème Se loger

Autoconstruction
Construire son habitat
Coopérative d'habitation
Entretenir son habitat
Gestion de l'eau
Gestion des déchets
Maçonnerie
Menuiserie: Outils / Matériaux
Rénover son habitat
Se chauffer
Utilisation de l'énergie


Catégorie:Se loger


Le bas-fourneau est un four à combustion interne qui a servi, de l'Âge du fer au Moyen-Âge, à transformer le minerai de fer (hématite) en fer métallique.


Sommaire

Histoire

La fabrication du fer sur le continent européen date de 1700 avant Jésus-Christ. Elle est restée la même depuis cette époque jusqu'à la fin du Moyen Âge et consistait à chauffer simultanément du bois et du minerai jusqu'à obtention d'une pâte métallique qui devait être ensuite martelée à chaud afin d'obtenir du fer à l'état brut par l'élimination des impuretés qui pouvaient encore s'y trouver. Les quantités produites étaient faibles et le travail pénible.

En Europe, les premiers bas-fourneaux sont apparus vers 1200 av J.C. Vers la fin du Moyen-Âge, le four évoluera vers le haut-fourneau.


Fonctionnement

Le bas-fourneau se présente comme une cheminée de taille humaine en briques et en terre cuite, dans laquelle on dispose en alternance une couche de minerai de fer et une couche de charbon de bois. Lorsque l'on met le feu, le charbon de bois produit du monoxyde de carbone (gaz CO) qui vient réduire le minerai: le fer est présent dans le minerai sous forme oxydée Fe3O4, par réaction avec le CO, il se forme du fer:

Fe3O4 + 4 CO -> 3 Fe + 4 CO2

On obtient un solide spongieux (le bas-fourneau ne chauffe pas assez pour produire de la fusion) qui est donc composé de fer impur et de laitier appelé « massiot ». Ce massiot sera ensuite travaillé par le forgeron pour fabriquer l'outil (soc de charrue, serpe, cerclage de roue...) ou l'arme: les impuretés (laitier) sont enlevées par martelage. On obtient ainsi, après un long processus, un bloc de fer qui sera mis en forme, puis trempé (plongé dans l'eau froide alors qu'il est au rouge). Le fer obtenu contient environ 0,06 % en masse de carbone, et contient encore des inclusions de laitier.

L'acier peut être obtenu à partir de ce fer par carburation: on met le fer dans une atmosphère de CO et CO2 mélangés à haute température (en dessous du point de fusion), par exemple vers 850°C. À cette température, la diffusion du carbone est suffisamment rapide pour fabriquer de l'acier en un temps raisonnable.


Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Bibliographie

Noia 64 apps cookie.png S'alimenter – Articles Ékopédia concernant alimentation et aliments.
Noia 64 apps kfm home.png Portail Se loger – Tous les articles Ékopédia concernant le logement.
Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Naviguer
Contribuer
Imprimer / exporter
Boîte à outils