Ambox warning green.svg
L’édition d’articles et la création de compte sont momentanément désactivés pour des raisons de vandalisme.
Si vous souhaitez modifier ou apporter un commentaire sur un article, vous pouvez contacter un administrateur par courriel: ekopediawikiCrystal Clear app xfmail.pngyahoo.fr
Message ajouté le 28/08/2013.

Cododo/Témoignage

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : Navigation, rechercher

Bulle.png Témoignages au sujet de l'article Cododo

Sommaire



Vous voulez témoigner de votre expérience personnelle ?...
Vous connaissez bien le sujet...
Et vous désirez mieux renseigner ceux qui ont déjà lu l'article Cododo ?
Vous voulez apporter des éléments nouveaux à des lecteurs qui voudraient en savoir plus ?

Le but des pages-témoignages est justement de donner un complément d'informations; et ceci, en tenant compte de : votre opinion personnelle. :-)

Par contre... si les éléments d'infos, que vous désirez apporter, sont : neutres d'opinion, il serait plus logique de les ajouter à l'article principal pour l'enrichir...



Marche à suivre (simplifiée), pour rédiger votre témoignage personnel
  1. AJOUTEZ votre témoignage ICI . Il se placera automatiquement à la suite des autres témoignages.
  2. Si la page est totalement blanche : En 1ère ligne ajoutez (copier/coller) : {{Témoignage page|Nom de l'article}}

    . Remplacez "Nom de l'article" par le véritable nom de l'article visé. Puis PRÉVISUALISEZ
  3. ÉCRIVEZ à la suite, votre témoignage, en décrivant en détails, tous ses aspects (aucune limite de taille pour votre texte)...
  4. PRÉVISUALISEZ autant de fois que vous voulez; ceci afin de visualiser vos écrits, et de faire vos corrections.
  5. N'oubliez pas de SIGNER en dernière ligne de ce témoignage par votre pseudo d'utilisateur, en écrivant ~~~~ (2 fois : Alt + 2).
  6. Enfin, PUBLIEZ votre témoignage, pour l'enregistrer définitivement. Voilà ! C'est fait !... Et nous vous en remercions vivement... :-)
    • Discussion en "page Témoignage" : Vous pouvez apporter une précision, ou poser une question, ou même commenter un autre témoignage, en page de discussion.





Inscription, Connexion, Contributions et... Questionnements





Toutes les informations sur le fonctionnement des témoignages d'articles

La présente page de témoignages (témoignages personnels de lecteurs) , et aussi le Bloc-notes (Renseignements bruts et images libres de droit, en provenance de sites web et de lectures diverses), viennent compléter en informations utiles et ciblées, certains des articles encyclopédiques de notre €kopédia.



<<< Retour à l'article : Cododo >>>

Partager le sommeil avec bébé

Sans l'avoir vécu personnellement, les 3 enfants de mon frère ont dormis dans le lit des parents durant les premiers mois de leurs vies. Résultat : ils sont beaucoup plus sécures, sans oublier que l'allaitement se faisait de façon naturelle sans que personne ne se réveille : ni la mère, ni l'enfant. De plus, l'enfant ne gardera aucun traumatisme de ses nuits où il doit pleurer (voire hurler) pour signifier sa peur, sa faim ou sa soif; ses brèves crises de nuit contribuent à un sentiment d'abandon nuisible pour l'enfant.

Bien sûr, l'entourage a tendance à porter un jugement défavorable à cette pratique, mais avec du recul, c'est une technique qui date depuis la nuit des temps et s'est avérée très positive pour toute la famille... Voir aussi l'article à propos de la prolactine. Conclusion : ne pas forcer l'enfant à dormir seul avant le sevrage s'il n'est pas prêt. --Antaya @ 17 juin 2007 à 04:55 (EDT)

Réserves sur le cododo, avertissement aux futurs parents

Père de deux enfants, dont le premier légèrement prématuré (6semaines), j'ai quelques réserves à émettre sur le "cododo" : certes durant les premiers mois les nuits sont facilitées pour les parents et pour l'enfant, mais je n'ai jamais vu mon fils prendre le sein sans se réveiller ni sans réveiller sa mère, et par la suite il m'a paru plus difficile à "autonomiser" que d'autres enfants du même âge(même si chaque enfant est unique). Aujourd'hui il va sur ces trois ans et tout va bien, mais il ne s'est réellement détaché de sa mère (la journée !) que vers deux ans et dort toujours avec nous. Pour le deuxième, nous avons choisi chambre commune, mais pas le lit ! Il n'a que 9mois, donc la comparaison est difficile (d'autant plus que chaque enfant est unique -bis- !). Par ailleurs d'autres éléments viennent perturber la balance avantages/inconvénients du cododo : les "scientifiques" et notre propre expérience d'anciens bébés s'accordent pour affirmer que l'enfant n'a pas de souvenirs conscients avant deux-trois ans : un enfant qui dort dans une chambre séparée mais auquel on porte attention ne sera pas traumatisé. A l'inverse, un enfant de trois ans auquel on impose une séparation ne risque-t'il pas dans garder un mauvais souvenir ? Pour son apprentissage, son immersion dans la vie "réelle" (pas toujours rose !), ne vaut-il pas mieux qu'il connaisse quelques frustrations ? Enfin, comme pourrait le dire une fameuse émission télévisée, "on n'est pas que des parents" : quid de l'intimité du couple ? des moments de tendresse entre adultes ? éventuellement d'une soirée de temps en temps pour sortir, voir les amis ? Je ne regrette rien de nos choix, je me demande même qui va le plus "souffrir" quand notre premier fils quittera notre lit commun, mais il ne faut pas vanter outrancieusement les bienfaits du "cododo" : certes cela se fait partout, depuis toujours, mais il faut savoir l'adapter à notre mode de vie et en connaître les conséquences. Un couple qui attend son premier enfant n'a pas de recul par rapport à cela, c'est ce qui m'oblige à témoigner. — Ce commentaire non signé a été ajouté par 80.13.96.247 (d · c), le 29 avril 2009 à 22:45 (EDT).

Ma fille de 7 ans dort avec moi depuis sa naissance. C'est un réel plaisir de m'endormir auprès d'elle. Le cododo est surtout utilisé parles mamans dans ma situation: séparée du père et aucune envie d'avoir de nouveau un homme à la maison.Ma fille n'est pas perturbée , elle a une belle chambre mais n'a aucune envie de dormir dedans.O n rigole beaucoup toutes les deux et je ne regrette pas cette situation même si les gens disent le contraire.Il ne faut pas les écouter mais écouter votre coeur de parents.

Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Naviguer
Contribuer
Imprimer / exporter
Boîte à outils