Ambox warning green.svg
L’édition d’articles et la création de compte sont momentanément désactivés pour des raisons de vandalisme.
Si vous souhaitez modifier ou apporter un commentaire sur un article, vous pouvez contacter un administrateur par courriel: ekopediawikiCrystal Clear app xfmail.pngyahoo.fr
Message ajouté le 28/08/2013.

Consommateur

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : Navigation, rechercher
Noia 64 apps locale.png
(?) Cet article fait partie du
Thème
Vivre ensemble...


L'Éphéméride du jour
Calendriers
Noël
Animaux de compagnie
Cultures associées
Donner (Portail)
Décroissance
Économies alternatives
Entreprise autrement (Portail)
Activités coopératives
Sociétés alternatives
Écologie (Portail)
Écovillages
Environnement
Gestion des déchets
L'Homme qui plantait des arbres
Énergie (Portail)
Énergies renouvelables
Naturisme
Organismes (Portail)
Politique
Publicité
Sciences humaines et sociales
Transports en commun (Portail)



Vivre ensemble (Catégories)
Vivre ensemble (Portail)

Littéralement un consommateur est celui qui consomme. Le plus souvent c'est un individu considéré du seul point de vue de ce qu'il consomme, et non de ce qu'il vit, ce qu'il pense, ce qu'il pollue, etc.

Il faut savoir que le consommateur a un pouvoir, le pouvoir d'achat : En choisissant d'acheter et consommer tel ou tel produit le citoyen cautionne ou non la filière de production qui à créé le produit.

Conséquemment le citoyen à donc aussi le pouvoir de non-achat, d'alter-consommation, de non-consommation.

Il à aussi le pouvoir

Le terme consom'acteur a été inventé pour rendre compte du fait de consommer "intelligent", c'est-à-dire de se servir de son pouvoir d'achat pour défendre ses idées.

Quelques suggestions pour être un consom'acteur :

Si on aime les livres et les magazines, on peut vérifier d'abord si on ne peut pas les trouver en bibliothèque (ils ont aussi certains magazines et aussi des DVD et CD); ou si des amis ne l'auraient pas. Même chose pour les DVD et les disques, acheter en dernier ressort, d'abord louer. Après tout on regarde un film 1 ou 2 fois après ça reste là dans le salon, ça encombre et ça ne profite à personne.

attendre les soldes pour acheter un article qu'on a déjà repéré ; attendre pour que l'achat soit au mieux réfléchi; attendre pour se faire plaisir. Quand on a tout tout de suite, il n'y a aucun plaisir. De tout façon on est toujours insatisfait, il suffit de se faire à l'idée. Par exemple, au lieu d'être content après un achat, on pense déja à se racheter autre chose. On peut mettre le bien envisagé et désiré sur une "liste d'envie" où ses proches piochent ainsi des idées pour les cadeaux de Noël et d'anniversaire ; l'avantage est d'être sûr de faire plaisir et de garder l'esprit surprise puisque bien souvent on a oublié, la preuve même que cela n'était pas nécessaire.

C'est un principe qui permet en plus de développer et de mettre en pratique l'imagination. Retaper un vieux meuble par exemple. Ce principe permet également de faire des cadeaux aux gens qu'on aime avec un certain don de soi : on fabrique des bijoux (des colliers ou des bracelets), on tricote des vêtements pour les naissances ou des écharpes pour l'hiver, on encadre des petits poèmes...

là ça englobe un vaste champs ; cela va du petit sourire aux petits riens de la vie quotidienne. Une idée pour finir : une petite boîte à plaisir dans laquelle on met des petits papiers avec le prénom de ceux qu'on aime (souvent délaissés par manque de temps). On tire un prénom au sort toutes les semaines ou toutes les 2 semaines et on réfléchit à un moyen de faire plaisir à cette personne. Ça peut être un simple appel ; ça peut être la fabrication d'un petit cadeau ou juste du temps pour aller boire un verre avec une personne qu'on a pas vu depuis longtemps ; une carte , un poème , un mail , une attention quelconque ça fait toujours plaisir bref redonner un sens au mot GRATUITÉ. À la fin on remet tous les papiers dans la boîte et c'est reparti pour un tour. Ça permet de ne pas oublier ceux qu'on aime. Même si on pense souvent à eux, les pensées ne sont pas toujours suivies d'actes. Il est dommage parfois de se rendre compte qu'on perdu quelqu'un de vue ; penser c'est bien, agir c'est mieux.

au lieu d'acheter le produit fini, on peut parfois n'acheter que les constituants du produit, et l'assembler soi-même. Ceci peut s'appliquer dans de nombreux domaines: acheter du tissu pour ensuite coudre le vêtement, acheter la farine et la levure pour faire son pain, récupérer des pièces sur de vieux vélos pour ensuite les assembler et faire un nouveau vélo.

Voir aussi

Liens internes

Liens externes


Noia 64 apps locale.png Portail Vivre ensemble – Les articles Ékopédia sur le « comment vivre ensemble ».
Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Naviguer
Contribuer
Imprimer / exporter
Boîte à outils