Hp-caution-icon.png
L’édition d’articles et la création de compte sont momentanément désactivées pour des raisons de vandalisme.
Si vous souhaitez modifier ou apporter un commentaire sur un article, vous pouvez contacter un administrateur par courriel: ekopediawikiCrystal Clear app xfmail.pngyahoo.fr

Couche d'ozone

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : Navigation, rechercher
Noia 64 apps locale.png
(?) Cet article fait partie du
Thème
Vivre ensemble...


L'Éphéméride du jour
Calendriers
Noël
Animaux de compagnie
Cultures associées
Donner (Portail)
Décroissance
Économies alternatives
Entreprise autrement (Portail)
Activités coopératives
Sociétés alternatives
Écologie (Portail)
Écovillages
Environnement
Gestion des déchets
L'Homme qui plantait des arbres
Énergie (Portail)
Énergies renouvelables
Naturisme
Organismes (Portail)
Politique
Publicité
Sciences humaines et sociales
Transports en commun (Portail)



Vivre ensemble (Catégories)
Vivre ensemble (Portail)


La couche d'ozone est une couche atmosphérique se trouvant dans la stratosphère entre 12 km à nos latitudes (8 km aux pôles, 17 km à l'équateur) et 50 km d'altitude.


Sommaire

Description

L'ozone est une molécule constituée de trois atomes d'oxygène, contrairement au dioxygène que nous respirons qui est constitué de deux atomes.

La couche d'ozone existe grâce à l'oxygène contenu dans l'atmosphère et au rayonnement ultra-violet en provenance du soleil. Le rayonnement UV est à la fois créateur et destructeur d'ozone, c'est à dire qu'il casse les molécules de dioxygène et d'ozone (libération des atomes d'oxygène), et ceux-ci se recomposent soit en dioxygène, soit en ozone. Chaque molécule d'ozone a donc une espérance de vie moyenne de 6 min. Par conséquent, la couche d'ozone n'est pas stable, mais dynamique. Son épaisseur varie donc principalement en fonction de l'espérance de vie de chaque molécule d'ozone.

Destruction de l'ozone

Les CFC (Chloro Fluoro Carbones) "détruisent" la couche d'ozone car ces molécules ont la propriété de casser l'ozone, tout comme le rayonnement naturel UV, libérant du même coup ses atomes et offrant de la matière première pour reconstituer une autre molécule d'ozone ou de dioxygène. Mais les CFC cassent préférentiellement l'ozone plutôt que le dioxygène. Il introduit donc un déséquilibre dans le mécanisme de création/destruction de l'ozone en faveur de l'oxygène respirable.

Les CFC sont des molécules composées de carbone, de fluor, de chlore, d'un peu de Bromure et d'Halons,. Ils sont fabriqués par l'homme à des fins industrielles ou pour la fabrication de produits de consommation. Parce qu'ils ne sont pas chimiquement toxiques pour l'homme et que leurs propriétés physico-chimiques sont intéressantes, ces molécules sont fabriquées en très grand nombre dans tous les pays du monde.

L'augmentation en gaz carbonique dans l'atmosphère dû à l'effet de serre aggrave aussi la situation.

Le problème est que cela réduit l'espérance de vie de chaque molécule. Par conséquent, la concentration moyenne d'ozone diminue et "fait un trou".

L'Antarctique voit sa concentration diminuer pendant l'hiver austral, car les UV n'agissent plus, alors que les CFC continuent leur travail destructeur. Il apparait donc un trou à la fin de l'hiver qui sera d'autant plus grand que la concentration en CFC sera importante.

En moyenne sur une année, la couche d'ozone ne peut pas disparaitre complètement, mais elle peut devenir très mince, ce qui réduit d'autant son pouvoir filtrant.

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Bibliographie

Noia 64 apps locale.png Portail Vivre ensemble – Les articles Ékopédia sur le « comment vivre ensemble ».
Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Naviguer
Contribuer
Imprimer / exporter
Boîte à outils