logo

Dernière sauvegarde statique fr.ekopedia.org datant du 9 Juin 2015, dernière apparition connue dumpée via le service (payant) Web Archive, celle-ci est en lecture seule et ne peut pas être modifiée !
Une sauvegarde en lecture seule issue d'une bdd corrompue (il manque du contenu et des images) permettant de lire une partie du wikicode manquant est également disponible en téléchargement ici.

Ces sauvegardes permettront principalement l'export vers le Wiki OsRemix, plateforme s'orientant vers les mouvements éco-alternatifs et Do It Yourself (DIY) !

Les contributeurs peuvent s'auto-organiser via le forum !

Culture sur buttes

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : Navigation, rechercher

La culture sur buttes est une technique de jardinage consistant à cultiver (semer et repiquer) sur des bandes de terre surélevées, les buttes, tandis que les couloirs entre ces dernières sont uniquement consacrés aux déplacements du jardinier. Cette technique, qui supprime généralement les opérations de travail du sol, vise à obtenir des rendements satisfaisants tout en garantissant la restauration et le maintien dans le temps de la fertilité du sol. Cette technique de jardinage a notamment été développée en permaculture et en micro-agriculture biointensive.

Début de culture en butte dans un jardin collectif

Sommaire

Les avantages de la culture sur butte

Précautions à prendre

L'agriculture synergétique d'Émilia Hazelip

Émilia Hazelip a développé une technique de culture sur buttes qu'elle a dénommée l'agriculture synergétique[1]. Ses 4 principes sont :

Aucun travail du sol

Le travail du sol provoque une oxygénation brutale du sol qui bouleverse la faune et entraîne une dégradation rapide de l'humus du sol. Si elle permet une fertilisation rapide du sol par la mise à disposition de minéraux issus de l'humus dégradé, elle entraîne une baisse de fertilité à long terme (perte d'humus).
La décompaction et l'aération du sol s'opèrent naturellement, d'une part par l'accumulation permanente de matière organique fraiche en surface de la butte, se transformant progressivement en sol, et d'autre part par l'activité des lombrics créant un réseau dense de tunnels dans le sol.

Aucun apport fertilisant

Ni chimique, ni biologique. Une couverture permanente de mulch (laine, paille, foin, carton...) associée à la culture de plantes fixatrices d'azote (Fabacées telles que le pois, la fève, le haricot...) permet la production d'humus par les décomposeurs du sol. Cet humus progressivement dégradé met à disposition des cultures les éléments fertilisants dont elles ont besoin. Par ailleurs, les résidus de culture sont systématiquement laissés sur place pour restituer directement au sol les éléments prélevés par les plantes mais non utilisés par le jardinier (par exemple tiges ou racines : mises à part les plantes racines, les plantes ne sont jamais arrachées mais toujours coupées à la base). Les végétaux ne sont jamais enfouis.

Aucun traitement de synthèse

Les associations entre cultures et la faune auxiliaire permettent une régulation naturelle des ravageurs des cultures. Ainsi, pour bénéficier sur toute la butte de l'action protectrice (répulsive et insecticide) des Alliacées (ail, oignon, échalotte...), ces dernières sont plantées en bord de planche. Diverses plantes à fleurs sont par ailleurs introduites sur les buttes pour leurs actions diverses sur les ravageurs (répulsives, insecticides, favorisant des insectes auxiliaires) ou encore parce qu'elles attirent les insectes pollinisateurs utiles aux cultures. Des animaux auxiliaires domestiques peuvent également être introduits, par exemple le canard coureur indien, prédateur redoutable des limaces.

Aucun tassement du sol

Les buttes ne doivent jamais être piétinées, d'où l'utilité des couloirs pour circuler et effectuer les diverses opérations de jardinage.

La micro-agriculture biointensive

Vista-xmag.png Consulter aussi l’article :   Micro-agriculture biointensive.

Étapes de la mise en place d'une butte

Vista-vlc.png Cette section est vide ou n'est pas assez détaillée, votre aide est la bienvenue !

Dimensions des buttes

La dimension des plates bandes doit réserver un espace suffisant aux cultures tout en ne gênant pas le travail du jardinier. Émilia Hazelip préconise les dimensions suivantes[1] :

Orientation des buttes

L'orientation des buttes se fera en sud/nord, ainsi les cultures pourront bénéficier de l'optimum d'ensoleillement et le milieu hygrometrique sera plus equilibré au sein de la butte. Si il est cas de vent fort, agressif pour les cultures, prevoir des buttes dédiées aux plantes hautes, orientées de façon à casser le vent pour proteger les buttes S/N, créant ainsi un micro-climat pour vos cultures.

Élévation des buttes

Entretien des buttes

La culture sur buttes

Vista-vlc.png Cette section est vide ou n'est pas assez détaillée, votre aide est la bienvenue !

Organisation des cultures

Mise en place des cultures

Références

  1. a  et b  DVD "culture de la terre en synergie" de Émilia Hazelip.

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Vista-licq.png Portail Permaculture – Créations de systèmes humains et agricoles imitant les inter-relations écologiques.
Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Naviguer
Contribuer
Imprimer / exporter
Boîte à outils