logo

Dernière sauvegarde statique fr.ekopedia.org datant du 9 Juin 2015, dernière apparition connue dumpée via le service (payant) Web Archive, celle-ci est en lecture seule et ne peut pas être modifiée !
Une sauvegarde en lecture seule issue d'une bdd corrompue (il manque du contenu et des images) permettant de lire une partie du wikicode manquant est également disponible en téléchargement ici.

Ces sauvegardes permettront principalement l'export vers le Wiki OsRemix, plateforme s'orientant vers les mouvements éco-alternatifs et Do It Yourself (DIY) !

Les contributeurs peuvent s'auto-organiser via le forum !

Hygiène

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : Navigation, rechercher
Noia 64 apps kcmdrkonqi.png
Cet article fait partie du
Thème Prendre soin

Hygiène de vie
Hutte de sudation
Hygiène de l'esprit
Relaxation
Reiki
Shiatsu
Sophrologie
Hygiène du corps
Bienfaits et méfaits du soleil
Soins du corps
Cosmétique
Fabriquer ses cosmétiques
Santé
Plante médicinale
Huile essentielle


Catégorie:Prendre soin (?)

L'hygiène est un ensemble de mesures destinées à prévenir les infections et l'apparition de maladies dites infectieuses. Elle se base essentiellement sur trois actions :

On parle aussi d'« hygiène de vie » et d'« hygiène mentale » pour des actions et activités permettant de prévenir l'apparition de troubles, comme la pratique d'un sport, s'abstenir de fumer ou de boire de l'alcool immodérément...


Sommaire

Histoire

Le mot hygiène dérive du nom de la déesse grecque Hygie, qui était la déesse de la santé, de la propreté et de l'hygiène. Fille d'Asclépios, le dieu de la médecine, Hygie symbolise la prévention alors que sa sœur Panacée est la déesse guérisseuse reliée au traitement médical et aux médicaments. Dans l'Antiquité grecque et romaine, l'hygiène est symbole de santé et se concrétise par exemple par la fréquentation des bains publics. La gymnastique médicinale a été inventée par un médecin, Hérodicus de Lentini qui avait constaté les effets bénéfiques de l'exercice physique sur la santé. Elle était aussi recommandée par Hippocrate.

Dans l'empire romain, les toutes cités disposaient de thermes publics, (cf: thermes romains), qui constituaient des lieux de vie de société. Les thermes de Caracalla sont les plus connues de Rome.

Au Moyen Âge, les bains publics deviennent progressivement des lieux mal fréquentés. Mais c'est à partir de la Renaissance que l'on fuit l'eau, accusée de transmettre des maladies. Les parfums camouflent les mauvaises odeurs et servent de désinfectants.

Au XIXe siècle, les sources thermales sont réputées pour la santé. Louis Pasteur développe une théorie des germes selon laquelle certaines maladies sont causées par des micro-organismes. Les scientifiques et médecins formulent des recommandations comme le lavage des mains et la toilette quotidienne à l'eau et au savon. La fin du siècle marque le début des salles de bain et des toilettes dans les logements.

Nettoyage et détersion

Le but du nettoyage est d'enlever les matières indésirables, dont notamment la matière organique (dont les graisses), qui peuvent elles-même contenir des micro-organismes ; le nettoyage permet également d'enlever certains micro-organismes. La détersion est l'action de nettoyage qui consiste à enlever les salissures qui adhèrent à l'objet ou au tissu vivant.

Le nettoyage fait en général intervenir une action mécanique (pression de l'eau, frotter...) et chimique (dissolution de certaines matières dont les graisses).

La méthode et le produit à employer dépendent de la nature de la souillure et de la fragilité du sujet du nettoyage ; pour l'hygiène corporelle, on emploie en général de l'eau tiède sans pression et du savon, mais pour des instruments, on peut utiliser des méthodes plus agressives.

Le nettoyage et la détersion n'ont qu'une action momentanée.

Désinfection et stérilisation

L'antisepsie consiste à tuer, éliminer ou inactiver les micro-organismes (parasites, bactéries) ou les virus indésirables présents sur un tissu vivant, selon un objectif donné (par exemple diminuer la quantité de tel ou tel organisme en dessous d'un seuil fixé).

La désinfection est la même action, mais menée sur un tissu non vivant. Lorsque l'objet est du matériel de soin, on parle de décontamination.

L'antisepsie et la désinfection ont une action limitée dans le temps.

La stérilisation consiste à éliminer du matériel la totalité des micro-organismes, et à conditionner ce matériel pour maintenir cet état de stérilité.

Méthodes utilisées

chimiques, vapeur, température et pression (pasteurisation, autoclave), radiations

Conservation

Barrière physique (ensachage, expérience de Pasteur), emballage sous vide, froid

Hygiène de vie

L'hygiène de vie concerne essentiellement les choix de style de vie destinées à préserver la santé.

article détaillé : Hygiène de vie

Hygiène du corps

L'hygiène du corps concerne essentiellement la propreté, par le nettoyage avec de l'eau et des produits nettoyants.

article détaillé : Hygiène du corps

Hygiène de l'esprit

L'hygiène de l'esprit ou hygiène mentale est un ensemble de mesures destinées à préserver la santé psychique.

article détaillé : Hygiène de l'esprit

Hygiène naturelle

L'hygiène naturelle est une approche globale de la santé qui prend en compte la capacité corporelle d'auto-guérison par la régénération tissulaire.

Article détaillé : Hygiène naturelle

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Bibliographie

Noia 64 apps kcmdrkonqi.png Prendre soin – Articles sur « comment prendre soins de soi et des autres ».
Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Naviguer
Contribuer
Imprimer / exporter
Boîte à outils