logo

Dernière sauvegarde statique fr.ekopedia.org datant du 9 Juin 2015, dernière apparition connue dumpée via le service (payant) Web Archive, celle-ci est en lecture seule et ne peut pas être modifiée !
Une sauvegarde en lecture seule issue d'une bdd corrompue (il manque du contenu et des images) permettant de lire une partie du wikicode manquant est également disponible en téléchargement ici.

Ces sauvegardes permettront principalement l'export vers le Wiki OsRemix, plateforme s'orientant vers les mouvements éco-alternatifs et Do It Yourself (DIY) !

Les contributeurs peuvent s'auto-organiser via le forum !

L'Erreur boréale

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : Navigation, rechercher
L'Erreur boréale
Image associée au film
Pochette du DVD

Titre original L'Erreur boréale
Réalisation Richard Desjardins
Robert Monderie
Musique Jean-François Groulx
Benoît Groulx
Photographie Jacques Leduc
Montage Alain Belhumeur
Production Bernadette Payeur
Éric Michel
Société de production ACPAV Inc.
Office national du film du Canada
Genre documentaire
Durée 68 min.
Sortie 1999
Langue(s) originale(s) Français
Pays d’origine Québec
Principale(s) récompense(s) 5 prix (voir article).


L'Erreur boréale est un film documentaire de Richard Desjardins et Robert Monderie produit en 1999.

L'Erreur boréale dénonce les coupes à blanc pratiquées dans la forêt nordique du Québec, forêt qui se trouve comparée aux bancs de morues éliminés par la surpêche industrielle. La forêt boréale est une ressource collective dont l'exploitation par l'industrie privée est permise par le gouvernement du Québec. Mais que sait le public des droits de coupe octroyés par ce gouvernement, et de l'usage qu'en font les entreprises privées? Les automobilistes sont bernés par l'interminable défilé des arbres qui longent les routes de l'Abitibi. En les survolant, on s'aperçoit que ces rubans sont bien minces, et qu'ils ne font que masquer la réalité : les compagnies forestières sont en train de transformer l'Abitibi en désert.

Le documentaire L'erreur boréale dénonce la mauvaise gestion de la forêt québécoise, qualifiant celle-ci de gaspillage, voire même de pillage. Sa présentation suscitera un débat de société houleux entre les citoyens, les compagnies d'exploitation et les représentants du gouvernement.

Sommaire

[modifier] Résumé

Alors que le silence et l'ignorance règnent en maître sur nos forêts, et malgré le discours officiel qui nous assure que le patrimoine forestier demeurera intact, ce documentaire choc soulève la question de la responsabilité collective devant la destruction d'un environnement unique au monde. La forêt boréale, cette importante richesse que l'on croyait inépuisable, est-elle réellement entre bonnes mains?

[modifier] Quand l'artiste change la loi

Natif de l'Abitibi, fils d'un travailleur du bois, l'auteur-compositeur et interprète Richard Desjardins est devenu cinéaste pour dénoncer la déprédation de sa terre natale. Co-réalisé avec Robert Monderie, le film L'erreur boréale a frappé le public par la dureté des accusations qu'il porte aux exploitants de la forêt. Malgré les doutes exprimés par certains experts en foresterie sur la viabilité des informations contenues dans L'erreur boréale, sa contribution au débat public a été unanimement saluée. L'impact du film a d'ailleurs incité le gouvernement québécois à commander une commission d'enquête sur la coupe forestière. À la suite du rapport Coulombe qui en a été issu, le gouvernement du Québec modifiait en 2005 la Loi sur les forêts en réduisant les niveaux de récolte autorisés aux entreprises forestières. Voilà une prise de position artistique qui change le monde!

[modifier] Prix et mentions

[modifier] Participation

[modifier] Voir aussi

[modifier] Liens internes

[modifier] Liens externes


Noia 64 devices dvd mount.png Cinéma engagé – Les articles Ékopédia concernant le cinéma engagé.
Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Naviguer
Contribuer
Imprimer / exporter
Boîte à outils