Hp-caution-icon.png
L’édition d’articles et la création de compte sont momentanément désactivées pour des raisons de vandalisme.
Si vous souhaitez modifier ou apporter un commentaire sur un article, vous pouvez contacter un administrateur par courriel: ekopediawikiCrystal Clear app xfmail.pngyahoo.fr

Méthode Kousmine

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : Navigation, rechercher

La méthode Kousmine est un régime alimentaire créé par la doctoresse Catherine Kousmine qui propose de lutter contre les maladies modernes en s'autoguérissant.

Sommaire

La méthode

Le but de la méthode Kousmine n'est pas de perdre du poid, mais d'avoir une alimentation saine et équilibrée. Elle permet de vivre en bonne santé et de lutter contre des maladies "dégénératives" telles que : • des maladies métaboliques : cholestérol, diabète, obésité, artériosclérose, ostéoporose, hypertension artérielle, attaques cérébrales ou crises cardiaques • des maladies inflammatoires, auto-immunes et dégénératives : cancers (une femme sur quatre aurait un cancer dans sa vie), nombreuses allergies (40 % des enfants), sclérose en plaques, polyarthrite chronique évolutive… • des infections à répétition (rhinopharyngites, otites, gastro-entérites…) de plus en plus fréquentes en particulier chez les enfants.

Si on souhaite utiliser la méthode Kousmine pour s'attaquer à des maladies graves et profondément encrées dans l'organisme, il est alors nécessaire d'appliquer une série de moyens qui complètent la première démarche.

Cette méthode, créée par le Dr Kousmine, se base sur 5 piliers: • Une alimentation saine • Une complémentation en nutriments • L’hygiène intestinale • Lutter contre l’acidification anormale de l’organisme • La cure de vaccins

Les problèmes de notre alimentation actuelle

Dans nos pays occidentaux, depuis quelques décennies notre alimentation a été profondément remaniée. Nous n'avons plus le même régime alimentaire que nos ancêtres et notre santé en est impactée.

Excès de viande, de produits laitiers et de graisses saturées

La viande et le fromage ont supplanté le pain de nos aïeux avec des effets désastreux sur notre santé et sur l'environnement.

• Les graisses saturées : Celles-ci rigidifient les membranes de nos cellules, empêchant les échanges cellulaires et provoquant des lésions au niveau des tissus. Elles favorisent l'apparition des pathologies cardiovasculaires, des maladies métaboliques et dégénératives. Il y aura également des conséquences sur l'activité cérébrale et l'équilibre nerveux.

Ces graisses saturées sont présentes d'une part dans les huiles raffinées et d'autre part, de manière cachée, dans la viande, la charcuterie, les fromages, la pâtisserie. Un steak maigre contient 1/3 de son poids en matière grasse. Un fromage gras est aussi gras qu'une viande grasse. Les huiles végétales raffinées sont chauffées jusqu'à 200°C avant d'être extraites puis raffinées, décolorées, désodorisées pour les rendre comestibles. Ce sont des '"huiles mortes, toxiques pour l'organisme. Il faut se méfier des huiles pressées à froid raffinées qui sont extraites avec des solvants chimiques. Éviter également les margarines préparées à partir des huiles ci-dessus, qui, de plus, sont hydrogénées. (Ces margarines sont utilisées abondamment dans les pâtisseries, petits gâteaux, apéritifs et plats industriels).

• Le leurre des produits laitiers : Nous vivons dans la crainte constante de manquer de calcium. Sous les effets d'une publicité insidieuse, nous pensons : "Il faut beaucoup de calcium, donc il faut du lait !"

Les produits laitiers contiennent effectivement du calcium en bonne quantité, mais provoquent une acidification de l'organisme à cause, entre autres, d'un excès de phosphates. Non seulement le calcium du lait sera mal absorbé, mais on observera à la longue une déminéralisation avec risque d'ostéoporose.

Excès de sucre et de farine blanche

Notre consommation de sucre est passé de 2,4 kg par personne et par an en 1840 à près de 50 kg actuellement !

Nous compensons le stress, le vide de l'existence, un manque d'amour… en mangeant du chocolat, des gâteaux, des pâtisseries et des friandises de toutes sortes… Mais ces aliments nous nourrissent avec des calories vides, nous intoxiquent avec des colorants, des conservateurs et des mauvaises graisses. Ils provoquent des fermentations intestinales, un risque d'obésité et de diabète, une diminution de l'immunité avec infections à répétitions, des caries dentaires, une agressivité et surtout une dépendance : le sucre appelle le sucre.

Méfiez-vous des faux sucres comme l'aspartame (sucrettes, "bonbons" sans sucre, sodas sans sucre ou "light") très toxique, cancérigène et qui rend la glycémie incontrôlable.

Nous consommons également beaucoup trop d'aliments à base de farine blanche (pain, pâte, pâtisseries…). Et l'on constate actuellement une éclosion des intolérances au gluten.

Toutes ces opérations de raffinage du sucre, des céréales ou des huiles suppriment en grande partie vitamines et minéraux, perturbent la structure des protéines et des lipides, ce qui engendre une fragilisation du système immunitaire et du système nerveux et une acidification de l'organisme.

Manque de fibres, de vitamines et de minéraux

Nous manquons cruellement de vitamines, minéraux et oligo-éléments protecteurs et de fibres que nous trouvons dans les légumes, les crudités et les fruits (non traités) et dans les céréales complètes. Mais ce qui nous fait le plus défaut, ce sont les acides gras insaturés (présent dans les huiles de première pression à froid).

La consommation des plats industriels tout prêts nous apporte un excès de sel, de phosphates et de toxiques en tout genre.

Quelques conseils alimentaires simples basés sur la méthode Kousmine

• Abondante en crudités, légumes et fruits de saison. • Suffisamment variée. • Intégrale : la moins raffinée et traitée possible. • Avec une ration quotidienne d'acides gras insaturés, grâce aux différentes huiles vierges de première pression à froid. • Hypotoxique : peu de graisses saturées (la plupart des graisses animales), chauffées et de plats industriels, de sel et de sucre. • Liée aux saisons, • et joyeuse ! Ce n'est pas un régime mais un art de vivre…

Des crudités, des légumes et des fruits de saison

C'est l'une des principales sources en vitamines, minéraux et fibres, avec une large part d'antioxydants et de micronutriments protecteurs (contre les radicaux libres). Les fruits et les légumes jouent un rôle essentiel dans la lutte contre l'obésité et le diabète (faible apport énergétique et pouvoir rassasiant) et contre l'ostéoporose (pouvoir alcalinisant). Une consommation de 500 g de fruits et légumes par jour entraîne une diminution de 30 % de la mortalité chez les hommes.

Des céréales complètes

Les céréales complètes apportent une énergie lente, dispensée selon les besoins. Elles permettent de réduire le besoin de sucre et le grignotage et ainsi d'équilibrer son poids. En plus des sucres lents, elles apportent des fibres, des protéines, des vitamines du groupe B et des minéraux. Le sucre de canne complet, en remplacement du sucre blanc, par sa richesse en sels minéraux et oligoéléments permet également de maîtriser sa consommation de sucre.

Les bons corps gras

D'après Kousmine, à cause de notre alimentation actuelle, nous sommes bien souvent en carrence de vitamine F. Cette vitamine est en faite une série d'acides gras poly-insaturés, rebatisée par la suite omega3, omega6, ...

Aussi, il est essentiel pour la santé de consommer quotidiennement des acides gras insaturés que nous trouvons dans les huiles vierges de première pression à froid : une bonne huile d'olive bien sûr, mais aussi l'huile biologique de tournesol, riche en oméga 6, complétée par des huiles de noix ou de colza pour leur richesse en oméga 3. On pourra, en fonction des besoins, complémenter avec des huiles d'onagre, de bourrache, de poissons, et des graines de lin.

Un bon équilibre en acides gras insaturés permet une bonne construction de notre équilibre nerveux et hormonal, mais aussi de notre immunité (important en cas d'allergies par ex.). Il est également garant de la qualité de notre peau et de nos muqueuses.

Dans le même but, évitez les mauvaises graisses : les huiles raffinées, les margarines, les fritures et les cuissons à l'huile. Diminuez la consommation de viandes grasses, de charcuterie, de fromage, de beurre. Et mangez davantage de poissons, en alternant poissons maigres et poissons gras, de fromages de chèvre et de brebis, d’oeufs de ferme cuits mollets, de légumineuses, de châtaignes…

Une consommation suffisante en acides gras poly-insaturés et en céréales complètes permet également de limiter les dépendances au sucre, au café, au tabac…

Hygiène intestinale et contrôle du pH : la voie de la santé

Quand la muqueuse intestinale devient perméable, de nombreuse toxines passent dans le sang. Or il a été montré que beaucoup de tumeurs cancéreuses renferment des toxines de même nature que celles de l'intestin. Pour éviter cela, il est donc nécessaire d'avoir une bonne hygiène intestinale.

La consommation d'oméga 3 rend la muqueuse intestinale imperméable : cela permet d'éviter le passage des toxines dans le sang.

Il est parfois nécessaire de nettoyer le côlon de ses toxines (diète et lavement) pour favoriser le travail détoxifiant du foie au profit de tout l'organisme. N'oublions pas que 70 % des cellules immunitaires sont situées dans l'intestin.

Nous avons vu qu'une alimentation inadéquate acidifie notre organisme avec pour conséquence : déminéralisation, ostéoporose, arthrose, crampes musculaires, caries dentaires mais aussi infections à répétition, agressivité… Ceci est aggravé par le stress, la sédentarité, le manque de sommeil, des problèmes affectifs, la pollution, le tabac…

Seule une alimentation naturelle et variée, largement végétale et peu salée, alliée à une bonne hygiène de vie (exercice physique adapté à ses besoins et sommeil suffisant, en évitant autant que possible les sources de stress et de pollution) permet de maintenir notre pH à 7 pour un bon équilibre des fonctions organiques. Le test du pH urinaire est le moyen de contrôle le plus simple de notre état de santé et nous permet d'agir rapidement en cas de déséquilibre.

Le Dr Kousmine

Vista-xmag.png Voir l’article Catherine Kousmine.

Les 5 pilliers de la méthode

Vista-vlc.png Cette section est vide ou n'est pas assez détaillée, votre aide est la bienvenue !

La Crème Budwig

C'est une adaptation du "muesli" faite par le Dr Kousmine. Elle l’appellera "budwig", en hommage à Johanna BUDWIG, pharmacienne, qui a énormément travaillé sur les huiles et les margarines. Ce petit déjeuner va faire le tour du monde et contribuer à la célébrité du Dr KOUSMINE.

Recette

Battre le fromage blanc et l'huile en crème avec une fourchette dans un bol ou dans un mixeur. L'émulsion obtenue doit être blanche. Ajoutez tous les autres ingrédients et mélangez bien.

Apports nutritionnels par personne:

Calories Protéines Lipides Glucides Calcium Fer Zinc
517 11 g 26 g 60 g 109 mg 2 mg 1,5 mg

Liens externes

Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Naviguer
Contribuer
Imprimer / exporter
Boîte à outils