Hp-caution-icon.png
L’édition d’articles et la création de compte sont momentanément désactivées pour des raisons de vandalisme.
Si vous souhaitez modifier ou apporter un commentaire sur un article, vous pouvez contacter un administrateur par courriel: ekopediawikiCrystal Clear app xfmail.pngyahoo.fr

Pain essène

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : Navigation, rechercher
Noia 64 apps cookie.png
Cet article fait partie du
Thème S'alimenter

Alimentation
Recettes de base
Végétarisme
Agriculture
Cueillette sauvage
Apiculture
Pêche
Potager et Verger
Chasse
Catégorie:S'alimenter


Le pain essène (ou pain essénien) est un pain ancien confectionné de céréales germées.

Il ne contient ni farines, levain ou levure, mais est constitué de graines germées finement broyées, provenant de blé, d'épeautre ou de quinoa.

Le pain essène est assez compact et humide. On le trouve dans la plupart des magasins bio mais on peut aussi le préparer soi-même.

Sommaire

Description

Pâte issu du broyage

Préparation

Le pain essène est généralement confectionné à base de graines de blé trempées pendant environ quinze heures puis mises à germer durant deux ou trois jours. Les graines germées seront ensuite broyées grossièrement de préférence manuellement à l'aide d'un pilon, dès l'apparition du germe blanc. Le blé peut également être remplacé par toute autre céréale au choix notamment de l'avoine, de l'épeautre, de l'orge, du sarrasin, du seigle mais aussi du quinoa, du sésame ou encore du Blé du Khorasan (kamut®).

Il est un des aliments crus les plus séduisants, très savoureux et moelleux avec un goût légèrement mais naturellement sucré et peut également être agrémenté de quelques raisins secs, dattes ou figues séchées.

Généralement, les pains crus que l'on peut trouver dans les magasins bio sont préparés avec de l'eau hautement purifiée par osmose inverse et conditionnés sous atmosphère protectrice. Le pain essène ne contient pas de gluten, farines ou levure, et est exempt de sel, sucre (hormis le sucre naturel provenant de la germination) et adjuvants tels certains produits raffinés et additifs de synthèse. Il est cependant préférable de toujours lire l'étiquette se trouvant sur l'emballage dans le cas d'un pain industriel que l'on peut trouver dans le commerce. C'est un pain entièrement végétal, sain et naturel, qui ne doit pas être confondu avec le neideh élaboré à partir de blé germé cuit et additionné de farine (d'origine égyptienne) ou le pain dit « azyme » non levé mais constitué d'eau et de farine.

Énergie

La fabrication traditionnelle et ancestrale du pain essène n'a besoin d'aucune source d'énergie si ce n'est l'énergie solaire, renouvelable. Le problème de la demande d'eau lors de la germination des graines peut être réglé en récupérant lorsque c'est possible l'eau de pluie notamment grâce à un récupérateur d'eau.

Nutrition

Manger des graines germées est une manière simple de s'alimenter sainement. Elles appartiennent à la famille des aliments biogéniques, régénérateurs de vie, et n'ont subi aucune manipulation. Avec un apport naturel en vitamines, en phosphore, calcium, magnésium et en fer, les graines germées subissent des transformations qui les rendent très digestes, et donc plus facilement assimilables.

Le pain élaboré à partir de céréales germées d'origines biologiques est un excellent antioxydant riche en protéines et enzymes, nous offrant un potentiel maximum de nutriments non altérés (notamment par la cuisson) et vivants. C'est de surcroît, un aliment permettant de composer des repas variés et nourrissants, qui convient aux végétariens comme aux végétaliens. Une portion plus petite qu'un pain traditionnel suffit à rassasier et favorise par conséquent plus naturellement le sentiment de satiété.

Attention toutefois car « le pain essène vendu dans les magasins d'alimentation naturelle n'est pas un aliment cru » mais subit généralement une légère cuisson au four (ne dépassant cependant pas les 150°C). Néanmoins, « comme il est à base de blé germé, il reste meilleur pour la santé qu'un pain conventionnel. » — Kate Wood, Certains l'aiment cru.

Le pain essène élaboré à partir de céréales germées ne fait pas grossir (tout comme le pain complet). En revanche, ce que l'on ajoute dessus, notamment des matières grasses ou de la confiture, peut favoriser à long terme la surcharge pondérale de l'organisme.

Valeurs nutritives

Le pain essène constitue un apport alimentaire important.

Il apporte dans des proportions variables selon la céréale utilisée et les modes de préparation ou de conservation :

Conservation

Le pain essène se conserve parfaitement bien quelques jours au frais, à l'abri de la chaleur, de l'humidité, de la lumière et du gel.

Il est également possible d'utiliser la fraîcheur que nous offre la nature en mettant le pain au fond d'un puits, au bord de la fenêtre en hiver (à l'obscurité, protégé des rayons du soleil), au nord, dans un réceptacle captant bien la fraîcheur (coffre de pierre, semi enterré) ou dans une cave (enterrée). Comme il s'agit d'un produit déshydraté et vivant, il est recommandé de le placer dans un récipient hermétiquement clos en verre ou en grès, ou enroulé simplement dans un torchon, durant trois à six jours.

Histoire

Origine

Les esséniens étaient les membres d'une communauté juive de cénobites vivant en Palestine sur les rives de la mer Morte (Proche-Orient) de -300 av. J.C. à +100 av. J.-C. qui exercèrent une profonde influence aux premiers temps du christianisme. Ils préconisaient un mode de vie en harmonie avec la nature. Leur alimentation se composait essentiellement de pain, de racines sauvages, de fruits et légumes frais et crus — la consommation de viande étant proscrite, et ne devait subir aucune transformation, notamment par la cuisson.

Traditionnellement, les esséniens réalisaient de fines galettes de blé germé, broyé et moulu puis séchées ensuite sur des roches exposées au soleil.

Les éléments connus sur cette communauté proviennent semble-t-il des manuscrits de la mer Morte, fragments de parchemins retrouvés autour du site de Qumrân en Israël actuelle. Il en ressort la description d'une population juive, notamment esséniens et pharisiens « se nourrissant de fruits, de légumes variés, de graines germées et de jeunes pousses vertes qu'ils cueillaient directement dans leurs jardins et vergers juste avant de manger. » — Pline l'Ancien, Sur la vie des Esseniens.

Symbole

Vista-vlc.png Cette section est vide ou n'est pas assez détaillée, votre aide est la bienvenue !

Notes, sources et références

Le pain issu de graines germées est étroitement lié au pain dit Ézéchiel (pain Ezekiel, pain Manna ou encore Manne de la bible) réalisé à partir de céréales germées notamment du froment, de l'orge, des lentilles, du millet, de l'épeautre ainsi que quelques fèves germées. Ce pain servit de nourriture au prophète Ezéchiel, établit d'après une recette directement dictée par Dieu.

Voir aussi

Nuvola filesystems folder image.png

La Base Ékopédia propose des documents multimédia libres pour illustrer les articles sur le thème :
les pains

Articles connexes

Bibliographie

(fra) Ces étonnantes graines germées de Max Labbé, auto-édité. ISBN 2950069606

Noia 64 apps cookie.png S'alimenter – Articles Ékopédia concernant alimentation et aliments.
Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Naviguer
Contribuer
Imprimer / exporter
Boîte à outils