logo

Dernière sauvegarde statique fr.ekopedia.org datant du 9 Juin 2015, dernière apparition connue dumpée via le service (payant) Web Archive, celle-ci est en lecture seule et ne peut pas être modifiée !
Une sauvegarde en lecture seule issue d'une bdd corrompue (il manque du contenu et des images) permettant de lire une partie du wikicode manquant est également disponible en téléchargement ici.

Ces sauvegardes permettront principalement l'export vers le Wiki OsRemix, plateforme s'orientant vers les mouvements éco-alternatifs et Do It Yourself (DIY) !

Les contributeurs peuvent s'auto-organiser via le forum !

Planète

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : Navigation, rechercher

Astronomie : Traditionnellement, une planète est un corps sphérique relativement brillant, plus gros qu’un astéroïde, se déplaçant dans le zodiaque et appartenant au système solaire. Ce n'est qu’à partir de 1543, que le moine polonais Nicolas Copernic a énoncé que la Terre était l'une des planètes qui tournaient autour du Soleil.

Détail du Créateur (visage jupitérien) dans le tableau "Création du Soleil et de la Lune par Michel Ange
-En la Chapelle Sixtine de Rome -

[modifier] Liste complète des planètes de notre système solaire

Nos planètes par ordre d'éloignement croissant avec notre étoile (taille: 1 392 000 Kms) :

O Notre Soleil


Au début du XXIe siècle, la planète Pluton, 9éme planète la plus lointaine, fut découverte et inclut à ce groupe de planètes. Puis plus tard, ce fut les tours de Cérès et de Éris. Découvertes très tardivement, ces trois planètes n'ont pas de symbole zodiacal (voir ci-dessus).
Les planètes du système solaire furent aussi divisées en deux catégories par les astronomes :

  1. Planètes telluriques : Mars, Mercure, la Terre, Pluton et Vénus
  2. Géantes gazeuses : Jupiter, Neptune, Saturne et Uranus


Wiki2.png

Wiktionnaire, le dictionnaire universel libre qui apporte des définitions, mots dérivés ou locutions, sur le thème :
Planète

Étymologie : Du latin "planetae" (« astre mobile, planète »). Le pluriel planètes est emprunté au grec ancien "planếtês".
Les planètes du système solaire possèdent anciennement des noms de grands dieux du panthéon romain.
Ces noms ont été conservés, comme le témoigne cet extrait d'un écrit humoristique de Jean Giraudoux (Amphitryon 38 -1929):


[modifier] Redéfinition moderne de la notion de planète

Notre "planète bleue", la Terre
Noia 64 apps kdict.png
(?) Cet article fait partie du
Thème
Apprendre...


L'Éphéméride du jour
Calendriers
Activités d'éveil
Astuce de Grands-Mères
École publique expérimentale
Éducation
Formes de communication
Instruction en famille
Lieu éducatif (Témoignage)
Mieux apprendre (alternatives)
Neuroscience
Réseau échanges savoirs


Dictionnaires
Homonymes sur Ékopédia
Ressources libres de droits
Recherches sur 10 projets



Apprendre (Catégories) Apprendre (Portails)

Définition moderne : Depuis 2006, une planète est un corps céleste qui gravite autour du soleil et est suffisamment massif pour que sa gravité lui confère une enveloppe approximativement sphérique. Ce corps céleste doit aussi avoir nettoyé sa zone orbitale de l’essentiel des autres corps.

Avec cette nouvelle définition, le système solaire ne compte plus que 8 planètes !
L’Union astronomique internationale a en effet retiré Pluton de la liste des astres pouvant être considérés comme planète (réunion unissant 2 500 astronomes de 75 pays, le 24 aout 2006). Pluton est maintenant une planète naine, comme Charon, son principal satellite naturel.

D'autres ex-planètes éloignées récemment découvertes ont pris aussi le statut de "planètes naines" :
- Cérès, située dans la ceinture d'astéroïdes;
- Éris (ou UB313), située au-delà de la ceinture de Kuiper, et connue comme la plus éloignée du Soleil...

Nota Bene :
La Lune (Diam: 10 921 Kms), comme ses consœurs gravitant autours des planètes, n'est pas considérée comme planète, mais dénommée satellite naturel.
La distance moyenne séparant la Terre de son satellite est de 384 400 Kms. C'est une moyenne, car la Lune, dans sa rotation mensuelle autours de la Terre, ne décrit pas un cercle; mais une... ellipse.
- Une fois, la Lune passe au plus loin de la Terre, soit à 406 000 Kms, à son apogée (écrit Ag dans le calendrier des semis).
- Et près de 14 jours plus tard, la Lune passe au plus près, à 360 000 Kms, à son périgée (écrit Pg en semis).
Ce rythme anomalistique complet est d'environ 27,55 jours.
Il est à comparer avec le rythme sidéral : la Lune passe, chaque mois, en 27,3 jours, devant les 12 constellations du zodiaque (Bélier, Taureau, Gémeaux, Cancer (ou Scarabée), Lion, Vierge, Balance, Scorpion, Sagittaire, Capricorne, Verseau et Poissons. Longtemps restée secrète, une 13éme constellation, l'Ophiuchus (ou Serpentaire), est à cheval sur deux des constellations précédentes.
Rappelons que notre étoile, le Soleil, réalise ce parcours sidéral devant le zodiaque, en une année complète.

Pour certains jardiniers et autres "travailleurs de la terre", ces rythmes, et d'autres de types planétaires et zodiacaux, influent sur la pousse des végétaux et la croissance des animaux. La permaculture et la science bio-dynamique, ou Biodynamie, travaillent donc en les prenant en compte...

[modifier] Les relations planétaires en Biodynamie

Vista-vlc.png Cette section est vide ou n'est pas assez détaillée, votre aide est la bienvenue !



Noia 64 apps kdict.png Portail Apprendre – Accédez aux articles Ékopédia concernant les pédagogies.
Nuvola apps cache.png Portail Énergie – Tous les articles Ékopédia concernant l'Énergie.
Vista-licq.png Portail Permaculture – Créations de systèmes humains et agricoles imitant les inter-relations écologiques.

Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Naviguer
Contribuer
Imprimer / exporter
Boîte à outils