Science

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.

Aller à : Navigation, rechercher

Définition : Le terme « Science », par son étymologie, vient des mots latins « scire » (verbe : Savoir) et « scientia » (La Connaissance); soit la faculté mentale permettant la connaissance.

Une connaissance qui, dans l'absolu, n'a pas de limite connue; et ceci jusqu'à donner naissance à ces termes: la « prescience » qui est la connaissance du futur, et l'« omniscience », qui serait la connaissance de tout...


Mais François Rabelais, le grand écrivain et savant des débuts de la Renaissance, avait coutume d'avertir ses disciples initiés : « Science sans conscience n'est que ruines de l'âme... ». La « conscience » est double. En plus de son sens moraliste, elle veut aussi dire étymologiquement : « avec la connaissance ».


L'objet de la Science est de : produire des « connaissances scientifiques » à partir de méthodes d'investigation rigoureuses, vérifiables et reproductibles.

La Science s'oppose à la Religion. Car à la différence des dogmes religieux, qui prétendent apporter la Vérité sur toutes choses, la Science est prête à la remise en question. Elle se dispose à la révision, à conditions que les preuves scientifiques soient présentes. La Science est donc ouverte à la critique; contrairement à la religion.


Ses disciplines ou « sciences » sont si nombreuses, qu'il est difficile de les classer. Ainsi plusieurs classifications sont existantes.

Nous préférons la division de Gilles-Gaston Granger et ses pairs. Ils distinguent simplement entre Nature et Culture :

  • d'une part, les Sciences de la Nature ou « Sciences naturelles », qui ont pour objet le monde naturel, la Terre et l'Univers. Elles sont strictement mesurables et classables. On parle aussi de Sciences exactes. Les mathématiques en sont une branche particulière pour son rapport particulier au réel. Les mathématiques sont, en effet, de nature purement intellectuelle. Elles sont fondées sur des théorèmes et des axiomes (non soumis à l'expérience).
  • d'autre part, les sciences de l'homme, aussi dites « sciences humaines », pour lesquelles l'objet est plus abstrait. Les sciences humaines et sociales ont pour objet d'études : l'activité des hommes, les sociétés, leur histoire, leurs cultures, leurs réalisations et leurs comportements.
Récupérée de « http://fr.ekopedia.org/Science »
Espaces de noms
Variantes
Actions