logo

Dernière sauvegarde statique fr.ekopedia.org datant du 9 Juin 2015, dernière apparition connue dumpée via le service (payant) Web Archive, celle-ci est en lecture seule et ne peut pas être modifiée !
Une sauvegarde en lecture seule issue d'une bdd corrompue (il manque du contenu et des images) permettant de lire une partie du wikicode manquant est également disponible en téléchargement ici.

Ces sauvegardes permettront principalement l'export vers le Wiki OsRemix, plateforme s'orientant vers les mouvements éco-alternatifs et Do It Yourself (DIY) !

Les contributeurs peuvent s'auto-organiser via le forum !

The Age of Stupid

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : Navigation, rechercher
L'Ère de la stupidité
Image associée au film
Affiche du film

Titre original The Age of Stupid
Réalisation Franny Armstrong
Acteurs principaux Pete Postlethwaite
Jeh Wadia
Layefa Malin
Al Duvernay
Fernand Pareau
Jamila and Adnan Bayyoud
Piers Guy
Mark Lynas
David King
George Monbiot
Musique Chris Brierley
Décors David Bryan
Costumes Heidi Miller
Photographie Lawrence Gardner
Montage David G. Hill
Production John Battsek
Société de production Spanner Films
Société de distribution Dog Woof Pictures
T-Joy (Japon)
Budget 450k £ (500k euros)
Durée 89 min.
Sortie 15 mars (Royaume-Uni)
19 août (Australie & Nouvelle-Zélande)
21 et 22 septembre 2009 (reste du monde)
Langue(s) originale(s) Anglais
Pays d’origine Royaume-Uni


L'Ère de la stupidité (The Age of Stupid) est un film britannique, hybride entre le drame, l'animation et le documentaire, mettant en vedette Pete Postlethwaite incarnant un homme vivant seul dans le monde dévasté de 2055.

Dans l'Ère de la stupidité, Pete Postlethwaite regarde de vieilles images télé datant de 2008 en se demandant : Pourquoi n’avons-nous pas empêché le changement climatique tant que nous le pouvions?


Sommaire

[modifier] Sortie

La première a été projetée sur la place Leicester Square (Londres) le 15 mars 2009 sous un chapiteau fonctionnant à l’énergie solaire[1][2]. Le ministre britannique de l'Énergie et du Changement climatique, Ed Miliband, ainsi que 16 000 personnes y ont assisté.

La sortie mondiale du film s'est tenue les 21 et 22 septembre 2009. À New York, un tapis vert s'est déroulé devant un chapiteau fonctionnant à l’énergie solaire. Celui-ci a été mis en liaison satellite avec 442 cinémas à travers les États-Unis et avec plus de 200 cinémas dans plus de 45 autres pays. Parmi les invités de marque figuraient Kofi Annan, Pete Postlethwaite et Gillian Anderson. Thom Yorke des Radiohead a offert également un spectacle musical live.

[modifier] Tournage

Filmé dans sept pays sur une période de trois ans, le film comprend six documentaires distincts, des images d'archives et beaucoup d'animation issue entre autres des travaux de Passion Pictures (les créateurs des animations du groupe musical Gorillaz).

The Age of Stupid a été financé par 220 personnes (on parle de crowdfunding) qui ont versé entre 500 £ et 35 000 £ (entre 550 et 38 000 euros). Chacun recevra une quote-part des possibles bénéfices (aux côtés de 105 employés qui ont travaillé pour un salaire de survie).

Les producteurs ont évalué l'empreinte carbone du film à 94 tonnes de CO2[3]. La musique du film inclut des chansons de Radiohead, de Depeche Mode, de Dragnerve et de The Band of Holy Joy, ainsi que d'une partition d'orchestre écrite par Chris Brierley.


[modifier] Distribution indépendante et libre

En plus d'être projeté dans de très nombreux cinémas, le World Wildlife Fund ainsi que différents organismes ont soutenu le film en invitant leurs membres et les visiteurs de leur site Web à organiser eux même la projection du film dans leur région pour le prix modique de 30 £ - les bénéfices (s'il y a lieu) pouvant être conservés par les organisateurs[4].

Ce service appelé Indie screenings (http://www.indiescreenings.net/) a été créé à l'occasion par les créateurs du film et il permet de diffuser le film au plus grand nombre. Actuellement Indie screenings permet d'organiser des projections que dans certains pays (Royaume-Uni, Irlande, Australie et Nouvelle-Zélande), mais à partir d'octobre 2009, il sera disponible dans le monde entier[5].


Pete Postlethwaite

[modifier] Financement par la foule (Crowdfunding)?

The Age of Stupid a été financée par des gens ordinaires à travers le monde entier. 228 personnes et groupes (y compris une équipe de hockey et un centre de santé pour femmes) ont investi, entre 2004 et 2006, 450 000 £ (500 000 euros) grâce à la technique du "Crowd-funding" (se traduit littéralement en financement par la foule)[6]. Entre 2008 et 2009, 25 autres ont investi 150 000 £ (165 000 euros) pour la distribution et la publicité du film au Royaume-Uni. 384 autres ont donné (et non investi) 180294 £ pour la campagne d'actions "Not Stupid".

Ils sont actuellement en train de récolter un dernier 180 000 £ pour la première mondiale du 21 et 22 septembre

Les créateurs du film ont également créé un document expliquant en détail comment financer son propre film grâce au Crowd-funding[7].


[modifier] Réception

Le film a été plutôt bien accueilli par la critique. Selon le quotidien britannique The Guardian, il est "la première dramatisation réussie du changement climatique à être portée sur le grand écran".

« Chaque personne de ce pays devrait être assise de force sur une chaise afin de visionner ce film »
    — Ken Livingstone (maire de Londres de 2000 à 2008)[8]
Vista-vlc.png Cette section est vide ou n'est pas assez détaillée, votre aide est la bienvenue !


[modifier] Références


[modifier] Voir aussi

[modifier] Liens internes

[modifier] Liens externes


Noia 64 devices dvd mount.png Cinéma engagé – Les articles Ékopédia concernant le cinéma engagé.
Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Naviguer
Contribuer
Imprimer / exporter
Boîte à outils
Autres langues