logo

Dernière sauvegarde statique fr.ekopedia.org datant du 9 Juin 2015, dernière apparition connue dumpée via le service (payant) Web Archive, celle-ci est en lecture seule et ne peut pas être modifiée !
Une sauvegarde en lecture seule issue d'une bdd corrompue (il manque du contenu et des images) permettant de lire une partie du wikicode manquant est également disponible en téléchargement ici.

Ces sauvegardes permettront principalement l'export vers le Wiki OsRemix, plateforme s'orientant vers les mouvements éco-alternatifs et Do It Yourself (DIY) !

Les contributeurs peuvent s'auto-organiser via le forum !

Toilettes à litière biomaîtrisée

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : Navigation, rechercher
Noia 64 apps kfm home.png
Cet article fait partie du
Thème Se loger

Autoconstruction
Construire son habitat
Coopérative d'habitation
Entretenir son habitat
Gestion de l'eau
Gestion des déchets
Maçonnerie
Menuiserie: Outils / Matériaux
Rénover son habitat
Se chauffer
Utilisation de l'énergie


Catégorie:Se loger


[[Toilettes à litière biomaîtrisée/Témoignage|<span title="Le présent Article Ékopédia propose en compléments d'infos : des expériences de lecteurs, dont un témoignage sur Toilettes à litière biomaîtrisée... Cliquez pour plus d'informations">   ]]
Le présent Article Ékopédia propose en compléments d'infos : des expériences de lecteurs, dont un témoignage sur Toilettes à litière biomaîtrisée... Cliquez pour plus d'informations
Bulle.png  Le présent Article Ékopédia propose en compléments d'infos : des expériences de lecteurs, dont un témoignage sur Toilettes à litière biomaîtrisée...

Sommaire

Introduction

Les toilettes à litière biomaîtrisée ou communément appelées toilettes sèches répondent à plusieurs problèmes liés à l'utilisation de toilettes. De principe écologique cela permet de produire un compost naturel et efficace tout en supprimant les rejets d'eaux polluées dans les réseaux d'assainissement. Elles permettent également de diminuer par le même biais la consommation en eau au sein de l'habitation.

Le principe d'utilisation est très simple, il s'agit de mélanger les rejets organiques (matières fécales, urines) avec d'autres déchets, principalement des matières végétales (sciure, feuilles mortes, paille,…), ce qui permet de produire un compost directement utilisable pour les cultures après plusieurs mois de fermentation. En outre un bonne utilisation et un bon entretien permettent de garantir une installation exempte d'odeurs désagréables pour garantir un confort équivalent aux toilettes habituelles.

Ce processus peut être réalisé dans un grand composteur disposé sous la toilette, ainsi il n'est pas nécessaire de procéder à la vidange fréquemment. Les modèles de type Clivius Mulstrum ou CompostEra sont pour cela une bonne source d'inspiration. Dans une maison existante, il sera plus facile d'envisager un compostage discontinu, le récipient sous la toilette sera vidangé fréquemment sur l'espace de compostage.

Mode d'emploi simplifié d'une toilette à compostage discontinu (=vidange)

Pour démarrer, il faut disposer une litière de copeaux de bois ou de sciure dans le fond du récipient, sur une couche de 3 à 7 centimètres environ.

Ensuite, il faut verser une poignée de copeaux de bois ou de sciure après chaque passage. Pour ce faire, il faut disposer un bac a sciure rempli de copeaux à coté des toilettes. Concernant le papier toilette, il peut très bien être inclus à la TLB étant principalement composé de cellulose. Cependant mieux vaut éviter les papier trop "sophistiqués" contenant colorants et parfum puisque produit avec des produits chimiques.

L’utilisation d’une litière de copeaux et/ou sciure permet d’obtenir un rapport Carbone / Azote favorable au compostage et à la décomposition rapide des matières en milieu aérobie humide (avec de l’oxygène). L'ajout de copeaux permet de neutraliser toute odeur. La poubelle est ensuite vidée sur le tas de compost dans le jardin.

Matériaux et Coûts

Entretien

Avantages

Inconvénients

Réglementation

La législation française reconnaît la toilette sèche comme un système d'assainissement et elle fait donc l'objet d'un traitement d'exception. Les produits des toilettes sèches doivent être compostés sur la parcelle, avec un contrôle des lixiviats. L'usage du compost doit aussi se faire sur la parcelle. La Belgique n'interdit pas l'usage de toilettes sèches mais cela ne dispense pas d'être en ordre en terme d'assainissement des eaux usées.

Voir aussi

Liens internes


Liens externes


Noia 64 apps kfm home.png Portail Se loger – Tous les articles Ékopédia concernant le logement.
Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Naviguer
Contribuer
Imprimer / exporter
Boîte à outils