logo

Dernière sauvegarde statique fr.ekopedia.org datant du 9 Juin 2015, dernière apparition connue dumpée via le service (payant) Web Archive, celle-ci est en lecture seule et ne peut pas être modifiée !
Une sauvegarde en lecture seule issue d'une bdd corrompue (il manque du contenu et des images) permettant de lire une partie du wikicode manquant est également disponible en téléchargement ici.

Ces sauvegardes permettront principalement l'export vers le Wiki OsRemix, plateforme s'orientant vers les mouvements éco-alternatifs et Do It Yourself (DIY) !

Les contributeurs peuvent s'auto-organiser via le forum !

Traitement des eaux usées

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : Navigation, rechercher
Noia 64 apps kfm home.png
Cet article fait partie du
Thème Se loger

Autoconstruction
Construire son habitat
Coopérative d'habitation
Entretenir son habitat
Gestion de l'eau
Gestion des déchets
Maçonnerie
Menuiserie: Outils / Matériaux
Rénover son habitat
Se chauffer
Utilisation de l'énergie


Catégorie:Se loger


Le traitement des eaux usées sert à éviter le plus possible de polluer le milieu naturel où elles sont rejetées. Pour cela, on utilise des stations d'épuration qui "nettoient" ces eaux. Elles subissent une succession d'opérations qui consistent à éliminer les particules solides et les matières polluantes dissoutes dans l'eau.


Sommaire

[modifier] Traiter ses eaux usées

Pour ceux qui souhaiteraient traiter leur eaux usées, quelques conseils :

  1. Économiser l'eau (pour tout décroissant c'est une évidence).
  2. Différencier les différentes catégories d'eaux usées : l'eau inutilisée (claire), l'eau salie par des composés organiques, biodégradables : déjections animales (humaines), eaux usées en cuisine (hors vaisselle), etc. Et enfin les eaux polluées par des produits non présents dans l'environnement ou dangereux pour celui-ci. L'idéal étant de supprimer la première et cette dernière catégorie, qui ne peuvent être traitées individuellement.

Les eaux salies par des substances naturelles peuvent être directement utilisées pour le jardinage (compost, ou engrais directement). Mais attention : ne jamais rien jeter directement dans un cours d'eau ou une rivière : même si ces eaux usées ne contiennent que des composés déjà présents dans l'environnement, il se peut que leur concentration soit dangereuse. La terre a un effet filtrant et résiste mieux dans une certaine mesure que la faune et la flore aquatique.

[modifier] Système de traitement individuel

Beaucoup d'habitations isolées, mais aussi parfois situées dans des villages non équipés d'assainissement collectif, sont équipées d'un système d'assainissement individuel. Dans ce cas l'investissement est généralement plus élevé qu'un simple raccordement au tout-à-l'égout mais l'exploitation est moins coûteuse et se limite à la vidange de la fosse toutes eaux et au remplacement du sable du filtre.

Un système d'assainissement individuel se compose d'une fosse toutes eaux dans laquelle se déversent à la fois les eaux vannes (toilettes) et les eaux usées (salle de bain, cuisine...). Elle sert d'immense bac à décantation (plusieurs mètres cube) et doit être vidangée régulièrement. L'activité microbienne qui était propre à la fosse septique est ici contrariée par la présence des produits chimiques déversés sans discernement dans la fosse toutes eaux.

La position de la fosse devra être déterminée par l'accès du camion de vidange. La mise en place de la fosse sera faite avec l'aide du terrassier (qui peut être le fournisseur du matériel). Les regards de visite et de raccordements (entrée et sortie de fosse) seront repérés avec précision, comme pour les canalisations d'eau pluviale.

La ventilation de la fosse pourra passer par l'intérieur de la maison, mais déboucher directement sur le toit, à bonne distance des fenêtres et balcons. On ne doit pas la raccorder sur le système de VMC, surtout si ce dernier ne fonctionne pas en permanence. En plus de l'évacuation des gaz dus à la fermentation, la ventilation de la fosse évite la surpression créée par l'action de la chasse d'eau.

La sortie de la fosse est raccordée à un regard qui permet d'observer la nature de l'eau en sortie et de vérifier ainsi que la fosse n'est pas pleine de matières décantées. Si c'était le cas, le moment de la vidange serait venu. L'eau en sortie de fosse n'est pas limpide, loin s'en faut, et elle devra être épurée dans un filtre à sable de plusieurs mètres cubes. L'eau sale arrive par le haut du filtre et l'eau épurée s'écoule en partie basse. Un regard en sortie permet d'effectuer des prélèvements pour analyse éventuelle.

[modifier] Choix 1 : répondre au texte national, vétuste

[modifier] Choix 2 : répondre aux normes Européennes

[modifier] Choix 3 : Phyto-épuration

[modifier] D'autres options existent

Les points à surveiller de près:

Faites très attention à ces conditions ! Le but est de valoriser votre patrimoine, pas de trouver une solution très ponctuelle.

[modifier] Voir aussi

[modifier] Liens internes

[modifier] Liens externes

[modifier] Bibliographie

Noia 64 apps kfm home.png Portail Se loger – Tous les articles Ékopédia concernant le logement.
Noia 64 apps locale.png Portail Vivre ensemble – Les articles Ékopédia sur le « comment vivre ensemble ».
Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Naviguer
Contribuer
Imprimer / exporter
Boîte à outils